Avocat droit
Publié le 14 Juin 2017 à 10h33 - 231 hits

Le 20 novembre 1989 naissait la constitution des droits des enfants

Les enfants sont des principales cibles de SOS Villages d'Enfants. D'ailleurs, leurs droits constituent le pilier même de notre action. A noter que notre organisation travaille quotidiennement pour la promotion des droits des enfants, dont la constitution naissait le 20 novembre 1989. Ce document est celui qui mentionne clairement les droits de l'enfant sous tous les angles. Implantée de nos jours dans 134 pays à travers le monde, SOS Villages d'Enfants International est d'une notoriété incontestable. Elle met en place de nombreux programmes citoyens, lesquels sont adaptés aux contextes locaux pour donner à l'enfant les chances d'une vie meilleure. Il s'agit notamment de lui donner accès à l'éducation, à la santé, à la formation, etc. Ces programmes visent en outre à renforcer les familles, afin d'assurer le plein épanouissement de leurs enfants, même s'ils ne se trouveraient pas ensemble avec leurs parents. Le plus important avec SOS Villages d'Enfants est que toutes les interventions, qu'elles soient locales, nationales ou internationales, n'ont qu'un seul but, celui de protéger et de défendre les droits de l'enfant partout dans le monde.

Pour être épanoui, l'enfant a le droit de vivre en famille

Le climat familial est un facteur indispensable à l'épanouissement de l'enfant. A cet effet, il faut préciser que l'enfant a le droit de grandir dans un climat de bonheur, d'amour et de compréhension. C'est justement dans ce contexte que SOS Villages d'Enfants centralise son action dans ce sens, en donnant aux enfants l'opportunité de vivre avec leurs frères et soeurs aussi longtemps que cela serait possible, de stabiliser leur cadre de vie laquelle se fonde sur la conviction qu'une relation durable avec un adulte de référence (à savoir l'éducatrice familiale ou mère SOS) est très nécessaire au développement de ce dernier. Toutefois, les articles 8, 9 et 18 de la Convention Internationale des droits de l'enfant (CIDE), soulignent également que le fait de maintenir des liens avec la famille de l'enfant constitue une source de son épanouissement. L'enfant a donc ses droits qu'il faut respecter.

Vous avez l'envie de vous exprimer, faites tourner une observation !